Rocío Ignacio est née à Séville. Elle étudie le piano au Conservatoire Francisco Guerrero, puis le chant au Conservatoire de Cordoue. Lauréate du concours pour jeunes solistes de Séville en 1998-1999, elle débute sa carrière dans le répertoire de la musique sacrée. Elle interprète de nombreuses oeuvres de Fauré, Bach, Haendel, Mozart, Pergolèse, Vivaldi, Haydn, Bruckner et Britten. Elle fait aussi des débuts très remarqués dans le répertoire d’opéra en 2003 à La Coruña et à Santander, dans Rigoletto, où elle chante aux côtés de Carlos Alvarez. Rocío Ignacio est l’invitée de nombreuses scènes lyriques espagnoles, mais sa carrière la mène aussi en Italie (notamment aux Arènes de Vérone en 2011) et ailleurs en Europe, ainsi qu’au Teatro Colón de Buenos Aires. Font notamment partie de son répertoire : L’Elisir d’amore (Adina), WertherIl viaggio a Reims (comtesse de Folleville), Doña FrancisquitaDie Zauberflöte (Pamina), Rigoletto (Gilda), Falstaff (Nanetta), Il Barbiere di SivigliaLa Bohème (Musetta) et Don Giovanni. Rocío Ignacio a participé à plusieurs concours et a remporté le troisième prix au Concours international d’Irún en 2007, le premier prix pour la meilleure voix andalouse au concours «Pedro La Virgen», ainsi que le premier prix au Concours international Ciudad de Logroño en 2009.