Né à Nice, Franck Ferrari étudie au conservatoire de cette ville et obtient un Premier Prix de chant et d’art lyrique. Il remporte aussi les Grands Prix de Marseille, Paris et Toulouse. Il est alors engagé pour chanter les rôles-titres des Nozze di Figaro et de Don Giovanni, Malatesta dans Don Pasquale, Marcello dans La Bohème et Albert dans Werther. Il va dès lors se produire régulièrement sur les scènes françaises et notamment à l’Opéra National de Paris, mais également dans le monde entier: au Liceu de Barcelone, au Teatro Real de Madrid, au Wiener Staatsoper, à la Scala de Milan, à l’Opéra de Washington, au Grand Théâtre de Genève, au Deutsche Oper de Berlin, à l’Opéra de Lausanne, aux Chorégies d’Orange, à l’Opéra du Rhin, au Metropolitan Opera de New York, au Teatro Carlo Felice de Gênes, etc. Son vaste répertoire comprend de nombreux rôles d’opéras français, notamment Lescaut (Manon), Albert (Werther), Golaud (Pelléas et Mélisande), les quatre diables (Les Contes d’Hoffmann), Escamillo (Carmen), Thoas (Iphigénie en Tauride), Karnac (Le Roi d’Ys), Valentin (Faust) ou encore Capulet (Roméo et Juliette), ainsi que des rôles du répertoire italien tels que Marcello (La Bohème), Scarpia (Tosca), Enrico (Lucia di Lammermoor), Germont (La Traviata), Amonasro (Aida), rôle-titre de Nabucco, Sharpless (Madame Butterfly), Paolo (Simon Boccanegra) ou encore Alfio (Cavalleria Rusticana).