Jérémie Brocard étudie le chant à la Haute école de musique de Genève et se perfectionne au Studio suisse d’opéra de la Haute école des arts de Berne. En 2011, il remporte le concours international du Kammeroper Rheinsberg. Il se produit en Suisse, mais aussi à l’Opéra de Paris, au Festival d’Ambronay, à l’Opéra national de Lorraine ou encore à l’Opéra d’Amsterdam. A Lausanne, il chante notamment dans Il Trovatore (rôle du vieux gitan), La Périchole (un notaire), La Fille de Madame Angot (un officier), Roméo et Juliette (Paris) ainsi que dans l'opéra de Nino Rota, Aladin (le Génie de l’anneau). Au Grand Théâtre de Genève, il débute dans les rôles du Sire de Béthune (Les Vêpres siciliennes), du Héraut (L’Amour des trois oranges), et de Schaunard (La Bohème). D’autres rôles font également partie de son répertoire : Sénèque (L’Incoronazione di Poppea), Don Basilio (Le Barbier de Séville), le Commandeur (Don Giovanni), Don Alfonso (Così fan tutte), le Grand Inquisiteur (Don Carlos), le marquis d’Obigny (La Traviata), ou encore le sacristain et le géôlier (Tosca). Jérémie Brocard se produit en outre régulièrement dans le répertoire d’oratorio (Ein Deutsches Requiem de Brahms, Neuvième Symphonie de Beethoven, diverses cantates et Passion selon St Jean de Bach, Messa di Gloria de Puccini, Petite messe solennelle de Rossini, Requiems de Duruflé, de Fauré, de Mozart et de Verdi).

Site de l'artiste