Béatrice Uria Monzon fait ses études musicales au Conservatoire de Bordeaux, au CNIPAL de Marseille et à l’Ecole d’art lyrique de l’Opéra de Paris. Sa carrière débute en 1987. En 1989, elle se produit à l’Opéra de Nancy et de Lorraine dans le rôle de Chérubin (Le Nozze Figaro). Elle interprète pour la première fois Carmen à l’Opéra Bastille en 1993 et sa façon, très moderne, d’incarner ce personnage marque les esprits. Elle va dès lors interpréter ce rôle à de nombreuses reprises, dans le monde entier (Bordeaux, Buenos Aires, Palerme, Turin, Toulouse, Orange, Berlin, Vienne, Madrid, Munich et New York, entre autres ). Si Béatrice Uria Monzon est sans conteste l’une des plus grandes Carmen actuelles, elle confirme son talent dans d’autres grands rôles lyriques des répertoires français et italien: Charlotte (Werther, rôle-titre d’Hérodiade, Dulcinée (Don Quichotte), Chimène (Le Cid), Cassandre et Didon (Les Troyens), Marguerite (La Damnation de Faust), Gertrude (Hamlet), Dalila (Samson et Dalila), Giulietta (Les Contes d’Hoffmann), Adalgisa (Norma), Sarah (Roberto Deveureux), Leonora (La Favorita), Fenena (Nabucco), Amnéris (Aida), Eboli (Don Carlo), Santuzza (Cavalleria Rusticana), rôle-titre de Tosca, etc. Béatrice Uria Monzon se produit sur les plus grandes scènes internationales, sous la conduite de chefs aussi renommés que G. Prêtre, K. Nagano, M. Plasson, J.-C. Casadesus, N. Santi, M. Janowski ou S. Ozawa, pour ne citer que ceux-ci. Elle travaille également sous la direction de metteurs en scène de renom : R. Carsen, N. Joel, H. Kupfer ou encore J. L. Gomez.

Site Internet de l'artiste