Noëmi Nadelmann étudie le chant dans sa ville natale, Zurich, ainsi qu’aux Etats-Unis. Après avoir fréquenté l’Opernstudio de Zurich, elle débute en 1987 dans le rôle de Musetta (La Bohème) à la Fenice, à Venise. De 1990 à 1993, elle est membre du Théâtre am Gärtnerplatz de Munich et dès 1994, elle se produit régulièrement au Komische Oper de Berlin. Sa carrière la conduit ensuite sur les plus grandes scènes lyriques : Opéra de Paris, Deutsche Oper de Berlin, Lyric Opera de Chicago, Staastoper de Vienne, Opéra d’Amsterdam, Metropolitan Opera de New York, Bayerische Staatsoper de Munich, Théâtre Bolchoï de Moscou, New National Theatre de Tokyo, etc. Elle se produit aussi régulièrement en Suisse (Berne, Zurich, Lausanne, St-Gall, etc.). Noëmi Nadelmann chante sous la conduite de chefs renommés tels que Gerd Albrecht, Kurt Masur, Sir Neville Marriner, Chistoph Eschenbach, Vladimir Fedoseyev, Nikolaus Harnoncourt et René Jacobs, pour n’en citer que quelques-uns. Son répertoire comprend entre autres les rôles de Nedda (Pagliacci), Zerbinette (Ariadne auf Naxos), Musetta (La Bohème), Violetta (La Traviata), Lucia (Lucia di Lammermoor), Armida (Rinaldo), Donna Anna (Don Giovanni), Marie (Wozzeck), Rosalinde (Die Fledermaus), Marguerite (Faust), la comtesse (Le Nozze di Figaro) ou encore Leïla (Les Pêcheurs de perles). Noëmi Nadelmann se produit aussi régulièrement en concert ou en récital. Elle participe à de nombreuses productions pour la radio ou la télévision, et a plusieurs enregistrements à son actif.

A Avenches, elle était Violetta (La Traviata) en 2008 et Donna Anna (Don Giovanni) en 2009.

Site Internet de l'artiste