D'origine espagnole, Rubén Amoretti interprète le répertoire hispanique depuis son enfance. Il chante dans différents groupes de musique espagnole et participe à plusieurs festivals en Europe et en Amérique. Venu étudier le chant classique en Suisse auprès de Dennis Hall et de Nicolaï Gedda, il se perfectionne aux Etats-Unis avec Carlos Montané et fait ses débuts au Théâtre de Bloomington (USA) dans Pagliacci. Sollicité par de nombreuses scènes internationales (Zurich, Genève, Lausanne, Vienne, Prague, Mexico, Toulouse, Madrid, Moscou, Paris, Palerme, Rome, Venise, etc.), il se produit dans Tosca, La Bohème, Aïda, Il Barbiere di Siviglia, Don Carlos, Rigoletto, Faust, Carmen, Don Giovanni, Mefistofele, La Damnation de Faust, Les Noces de Figaro, Nabucco, La Gioconda, etc. Son vaste répertoire comprend plus de cinquante rôles. Rubén Amoretti chante sous la direction de grands chefs tels que Frühbeck de Burgos, Nikolaus Harnoncourt, Bruno Bartoletti, Marcello Viotti, Gabriele Ferro, Alain Lombard et Nello Santi, et aux côtés de chanteurs comme José Carreras, Alfredo Kraus, Roberto Alagna, Juan Diego Flórez, Ramón Vargas, Cecilia Bartoli, Daniela Dessi, etc. Acclamé par le public et la critique, il partage sa vie entre la scène, les concerts, les enregistrements (Claves, Chandos, Gallo, etc.) et l'enseignement du chant.