Né au Liban, Fernando Afara étudie très tôt le piano. Il fait ensuite des études de chant au Conservatoire de Beyrouth et se perfectionne successivement au Conservatoire de Lyon, à la Haute école de musique de Lausanne, ainsi que dans diverses masterclasses. Soliste du chœur de l’université libanaise Notre-Dame, il se produit en Italie, en Jordanie, en France et aux Etats-Unis. Il fait ses débuts sur scène en Jordanie, dans l’opéra Abu Hassan de Weber, avec l’Orchestre du Grand Théâtre de Reims (direction Didier Talpain). Il interprète ensuite, à Beyrouth, le rôle du Dancaïre dans Carmen.  En France, il incarne le podestat de Padoue dans Le Docteur Miracle de Bizet et se produit aussi dans des concerts autour de Verdi et de Wagner. A la Haute école de musique de Lausanne, il chante dans Der Schauspieldirektor de Mozart et dans Hin und zurück de Hindemith. Passionné par la musique sacrée, Fernando Afara se produiten outre comme soliste dans la Missa in tempore belli de Haydn, la Messe du Couronnement et les Vêpres d’un confesseur de Mozart, le Requiem de Fauré, la Petite messe solennelle de Rossini et la Messa di Gloria de Puccini. Il vient également de participer à la création du Requiem de Bottesini au Victoria-Hall à Genève.