Après avoir créé les décors d’Idomeneo en 1997 à l’Opéra de Lausanne pour J. Miller, Jean-Marie Abplanalp entame, en 2002, une collaboration avec J.-M. Villégier et J. Duverger. Il réalise les décors de plusieurs spectacles : Béatrice et Benedict à l’Opéra de Lausanne en 2002, Les Deux trouvailles de Gallus au Théâtre National de la Communauté Wallonie à Bruxelles (TNB) en 2003, Les Joyeuses commères de Windsor au Théâtre de l’Athénée à Paris en 2004, L’Amour médecin et Le Sicilien à la Comédie-Française en 2005, La Révolte au Théâtre de l’Athénée en 2006, Dom Juan à la Bâtie d’Urfé en 2008 et Jephta à l’Opéra du Rhin à Strasbourg en 2009. Il travaille aussi avec G. Demierre pour les Fables de La Fontaine au Petit Théâtre à Lausanne et pour Pierre et le loup à l’Opéra de Lausanne. Il collabore avec P. Jancik pour Rusalka au Petit Théâtre et avec V. Vittoz pour Le Pauvre matelot et Le Médium à l’Opéra de Fribourg. Avec Natalie van Parys, il travaille sur le spectacle Marie dimanche à Vincennes. Pour l’Opéra de Lausanne, il crée les décors de La Chauve-Souris (mise en scène de Lapp et Simon) en 2007 puis, en 2010, ceux de L’Enfant et les sortilèges (mise en scène de B. Knobil). En 2011, il crée les décors de Rigoletto (mise en scène A. Sinivia) pour les arènes d’Avenches et en 2012, ceux de 4 soldats au Théâtre de Vidy (mise en scène K. Delay). Jean-Marie Abplanalp est actuellement directeur de la scénographie à l’Opéra de Lausanne.